Mai 13

Interrogez les franchiseurs sur la qualité de la formation délivrée.

Comment sectionner un franchiseurs? Quelles questions poser sur la formation? La qualité des formateurs? La pédagogie utilisée? Retrouvez les réponses dans cette vidéo de Bernard-Yves Saint-Paul tournée à l’occasion de Franchise Expo 2019.

Avr 03

La start hub SHOKI invitée de la prochaine soirée du prochain club Franchiseurs Toulouse

Vous vous posez certainement un grand nombres de questions sur la gestion des comptes de réseaux sociaux de votre réseau de franchisés:

  • Comment gérer l’ensemble des comptes de vos franchisés et votre image de marque ?
  • Comment contrôler les publications ?
  • Comment gagner du temps ?
  • Quantifier les performances ?
  • Quel est le cadre juridique ?

Lors de prochaine réunion du Club Franchiseurs Toulouse qui aura lieu le mardi 9 avril à 19h30 au siège de KPMG à Labège, Lorraine Pipart et Valentin Vergnes de la start-up SHOKI, plateforme de gestion globale des réseaux sociaux répondrons à l’ensemble de ces questions.

 

Une seule interface pour gérer l’ensemble des comptes…le rêve de nombre d’entre-vous. Pour compléter l’approche technique, nous aurons également l’approche juridique du sujet avec l’intervention de Maître Florian de St Pol.

Pour y participer, contactez Bernard-Yves Saint-Paul, le fondateur du Club Franchiseurs Toulouse au 06 81 34 47 16.

Soirée exclusivement réservée aux franchiseurs

 

Depuis janvier 2013, le Club Franchiseurs, créé par Bernard-Yves Saint-Paul, expert en développement de franchise, organise des réunions thématiques spécifiques aux interrogations des franchiseurs.

Problématiques juridiques, animation de réseaux, communication interne et externe, réseaux sociaux et community management, financement des franchisés, disruption de son concept, cession d’un réseau de franchise, formation des franchisés, recrutement des franchisés, management des franchisés, référencement naturel, relation presse, business plan et gestion comptable, salons professionnels, voici des exemples de sujets traités lors des soirées professionnelles.
La bienveillance et la convivialité partagée par l’ensemble des membres assure un attrait supplémentaire à ces soirées prisées par les franchiseurs et prestataires experts de la franchise.

Fév 11

Le premier restaurant Copper Branch ouvre ses portes à Brest

Depuis une semaine maintenant, les Brestois découvrent la puissance du végétal grâce à Copper Branch. Un nouveau concept de restauration rapide, ouvert au cœur de la ville, qui propose une alimentation healthy composée uniquement de produits à base de plantes.
Copper Branch, enseigne Canadienne proposant une restauration 100% végétale, installe son premier restaurant en France, à Brest, après une progression sans précédent au Canada, où la marque comptera, avant l’été, 60 d’établissements au Canada et 10 aux Etats-Unis. Le concept alliant gourmandise et
alimentation saine, a tout de suite conquis Thibault Duvivier, qui est devenu lundi 28 janvier, le premier
franchisé européen de l’enseigne !

Ancien gérant d’un club de remise en forme, Thibault Duvivier a décidé il y a quelques mois,
de changer de vie pour se lancer dans la restauration. Recherchant une enseigne proposant une nourriture saine, il découvre Copper Branch lors du salon Franchise Expo Paris. Immédiatement conquis et ayant déjà son local, il signe son contrat de franchise en mai dernier et ouvre son établissement,
8 mois plus tard, le 28 janvier 2019 .
Ce natif de Brest souhaite créer une révolution alimentaire, grâce à Copper Branch, « Faire en sorte que les gens mangent mieux tout en montrant que l’on peut manger sainement et
rapidement. ». Au sein d’un restaurant de 140m2 comptant une quarantaine de places assises avec l’équivalent de six salariés à temps plein, il propose des plats à base d’aliments puissants
et bons pour la santé. A la carte, des burgers, des soupes, des salades, des wraps, des smoothies…pour un prix moyen par repas de 12 euros.
À propos de Copper Branch :
Créé en 2014 au Canada, Copper Branch est la première enseigne de restauration rapide 100%
végétale à se développer en franchise. Elle investit le marché européen en 2018 et ouvre son premier
restaurant en 2019 à Brest, en France. Evoluant sur le marché porteur de la nourriture heathly,
l’enseigne, aux valeurs responsables et écologiques, propose des recettes alliant gourmandise et
alimentation saine, produites à base de plantes. 

Déc 14

Depil Tech condamné en Guadeloupe et à Nancy

Exercice illégal de la médecine, travail dissimulé, 

Les gérantes des instituts de beauté Definitiv’Epil et Dépil Tech ont, hier (13/12/2018), été reconnues coupables d’exercice illégal de la médecine par le tribunal de St-Pierre. Deux clientes ont porté plainte après des séances d’épilation à la lumière pulsée ratées, relate le Quotidien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une des victimes, âgée de 20 ans a été brûlée sur la poitrine et garde des séquelles physiques et psychologiques importantes.

Marie Christine C., gérante de Definitiv’Epil a été condamnée à 10 000 euros avec sursis, sa société SARL Sara à 20 000 euros dont la moitié de sursis. Elle a également été condamnée pour travail dissimulé. 7 500 euros ont été accordés à la victime au titre du préjudice moral et matériel.

Isabelle M. de la franchise Depil’tech écope de 6 000 euros de sursis, sa société Sarl Longani de 12 000 euros, la moitié également assortie de sursis.

Source de l’article https://www.zinfos974.com/Lumiere-pulsee-Deux-gerantes-d-instituts-de-beaute-condamnees_a135151.html 

Le  franchisé de Nancy a été également condamné pour exercice illégal de la médecine le mois dernier. Voir l’article de l’Est républicain. https://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2018/11/09/guerre-des-poils-le-gerant-de-depil-tech-condamne 

« Le patron du salon d’épilation Dépil Tech à Nancy a été reconnu coupable de complicité d’exercice illégal de la médecine et condamné, ce vendredi, par le tribunal correctionnel, à 10.000 € d’amende.

Il lui est reproché d’utiliser dans son salon une technique d’épilation à la lumière pulsée. Une technique que seuls les médecins sont autorisés à pratiquer. C’est, en tout cas, ce qui résulte d’un décret ministériel de 1962. »

Nov 09

ASTIKOTO ouvre un nouveau centre franchisé

 ASTIKOTO® OUVRE UN NOUVEAU CENTRE DE LAVAGE À BEAUPRÉAU-EN-MAUGES ET CONFIRME SON DÉVELOPPEMENT

Le 1er novembre, un tout nouveau centre de lavage de véhicules Astikoto® vient d’être créé sur la zone d’activité Anjou Actiparc de Beaupréau-en-Mauges. Une implantation qui répond parfaite- ment, selon sa gérante Stéphanie Cantoni, au positionnement novateur et au dynamisme de cette enseigne en franchise.

LE CHOIX D’UN TERRITOIRE PORTEUR

 

Ce projet, qui représente 410 000 € d’investissement, a été accompagné par la plateforme d’initiative locale

« Prêt Initiative Anjou » et facilité par l’accueil favorable des élus de Mauges Communauté, épaulés par l’équipe d’animateurs économiques.


Beaupréau-en-Mauges a été sélectionné par Astikoto® suite à une étude de marché approfondie menée par le cabinet nantais Parabellum, qui a souligné le poten- tiel de ce territoire. La commune nouvelle héberge en effet plus de 1000 entreprises, connaît un taux d’activité élevé avec moins de 6% de chômage, et représente un bassin économique local de près de 30 000 habitants.


Quant à l’Anjou Actiparc, il est en pleine croissance avec 12 ha de terrains en aménagement et plusieurs projets d’envergure à l’étude, dont la création d’un complexe de cinémas à l’horizon 2020.


Enfin, la situation géographique de Beaupréau-en-Mauges permet au réseau de franchise de poursuivre l’extension de son maillage de proximité entre Nantes et Cholet.


UNE FEMME À LA TÊTE DE LA STATION DE LAVAGE DE BEAUPRÉAU

Stéphanie Cantoni est l’une des trois femmes  franchisées Astikoto® à ce jour. Sœur du fondateur du réseau Astikoto Dévelop- pement, Jean-Noël Cornuaille, elle a été convaincue par le concept et s’est lancée dans l’aventure dès 2014 en ouvrantune première station de lavage à Vallet avec son mari. Depuis 2 ans, elle était également l’opératrice du centre Astikoto® de Saint-Laurent-des-Autels.

Cette nouvelle installation s’inscrit donc dans une continuité, et permet à Stéphanie Cantoni d’approfondir son expérience d’entrepreneure, prouvant ainsi que les femmes ont toute leur place dans le secteur de l’entretien automobile.

 

ASTIKOTO®, UNE APPROCHE PLUS ÉCOLOGIQUE ET PLUS HUMAINE

 

Le concept Astikoto® se différencie par trois caractéristiques : un lavage plus écologique grâce à des équipements innovants, un service plus humain grâce à la présence permanente d’un professionnel du lundi au samedi, et un lavage sur-mesure du véhicule, depuis le libre-service jusqu’à la prise en charge intégrale par un technicien expert.

Astikoto® s’est également lancé dans un parcours RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise) et compte s’engager dans un premier temps sur les piliers que sont l’environnement, le sociétal mais aussi  les questions liées à la gouvernance et l’éthique, par conséquent la déontologie.


Respectueux des véhicules et de l’environnement, la station de lavage Astikoto® de Beaupréau-en-Mauges bénéficie des dernières innovations technologiques : système de recyclage d’eau, portique haut de gamme à brosses « sensomix », système de séchage économe en énergie, …

Elle comporte deux pistes de lavage haute-pression, l’une étant spécialement équipée pour recevoir les motos et l’autre les camping-cars et véhicules utilitaires, une aire d’aspiration-gonflage et un « care-box® », concept exclusif Astikoto® pour effectuer la maintenance esthétique sur-mesure.