Blog Franchise le blog des professionnels de la franchise

L'actualité et le conseil de la franchise

Archive for the ‘Non classé’

Les principaux aspects de la formation en franchise

mai 17, 2017 Par: adminbysp Catégorie: Entreprendre en franchise, Non classé

Bon nombre de réseaux de franchise négligent l’importance de la formation dans la réussite d’une stratégie de développement pérenne sur le long terme.

De la formation initiale à la formation continue, l’ensemble du parcours du franchisé et de ses salariés doit être pensé et formalisé par des procédures claires et pédagogiques.

C’est un fait, la majeure partie des candidats rejoignent un réseau de franchisé en pensant acquérir un savoir-faire, des outils et gagner au minimum 5 ans d’expérience comparée à une création pure. Mais la plupart d’entre eux sont déçus du peu de formation reçue réellement lors de leur intégration dans le réseau et bien souvent, cela rentre dans les motifs de griefs traités par les tribunaux.

70% des franchisés sont chef d’entreprise pour la première fois, ils découvrent aussi bien le métier de dirigeant que le secteur d’activité. Le manque de formalisation du savoir-faire impacte directement sur sa maîtrise des sujets et sa capacité à atteindre une autonomie réelle.

Il était possible d’améliorer les processus et budgets de formation au sein d’un réseau de franchisés. Pour ce faire, il est envisageable soit de créer sa propre école de formation soit de passer un accord avec un prestataire externe professionnel du sujet. La première option demande des moyens humains et financiers importants ainsi qu’un délai de réalisation relativement long. La deuxième option est plus simple à mettre en œuvre et garantit une crédibilité immédiate aussi bien, auprès des OPCA que des franchisés.

Professionnaliser les processus de formation permet d’assurer une transmission maîtrisée du savoir-faire sur tous les sujets essentiels à la réussite du franchisé et du franchiseur. Elle est le moyen d’optimiser au mieux les budgets de formation par la mutualisation de moyens, sujet récurrent dans la franchise mais peu utilisés pour la formation.

La professionnalisation des processus de formation et l’accompagnement dans le développement de son activité sont des éléments véritablement différenciants pour un candidat qui hésite entre plusieurs réseaux. Elle est à ce jour l’élément manquant de la plupart des réseaux qui doivent maîtriser et harmoniser la transmission et l’amélioration de leur savoir-faire.

Cette nouvelle approche de la formation est un projet qui s’inscrit dans la durée et demande des moyens humains, techniques et financiers. La formation professionnelle continue est encadrée par de multiples règles et impose de plus en plus de démarches administratives et juridiques.

Il est important aussi d’identifier au préalable, l’ensemble des besoins de formations en fonction des publics d’apprenants, puis de construire des programmes et processus de formation, de constituer et former une équipe pédagogique, de créer les supports de formations. Il est obligatoire d’assurer une traçabilité des prestations de formation et garantir à l’OPCA la bonne utilisation des fonds de la FPC (Formation Professionnelle Continue)….

La gestion de la formation professionnelle exige de mettre en place un plan stratégique puis de négocier avec des OPCA et des institutions (Pole emploi, conseil régional) pour maximiser les prises en charge possibles. La gestion administrative doit être totalement informatisée et maîtrisée pour assurer une organisation efficiente et une traçabilité demandée par la réglementation. Un outil de réservation sur Internet permettra de faciliter les démarches auprès des franchisés, de garantir une visibilité sur les sessions de formation et de fait, avoir un taux de participation aux formations plus élevé.

Quelles règles pratiques :

  1. Définir les besoins de formations en concertation avec les membres du réseau (pour la formation continue)
  2. Imposer un seul organisme de formation à tous les franchisés pour gérer l’ensemble du budget de formation du réseau
  3. Négocier avec les financeurs (OPCA, Pôle emploi, Région) les modalités de prises en charge, y compris pour les nouveaux entrants sans attendre d’avoir une année pleine de cotisation pour bénéficier du budget de formation
  4. Définir le budget de formation disponible sur l’ensemble du réseau
  5. Travailler les contenus et le processus pédagogique
  6. Créer les différents supports de formation
  7. Former les formateurs aux programmes et aux spécificités de votre réseau
  8. Planifier les formations sur l’année et informez le réseau par la diffusion d’un catalogue des formations
  9. Localisez les formations dans un lieu facile d’accès pour l’ensemble du réseau (proche d’un aéroport, d’une gare etc) avec des hébergements et de la restauration à proximité. Évitez au maximum de faire les formations chez les franchisés qui seraient pollués par le quotidien de l’activité.
  10. Favorisez les formations de groupe qui développent l’esprit réseau
  11. Créer un outil de réservation et de traçabilité des formations
  12. Mettre à disposition les documents administratifs utiles comme ; la convocation, la convention, le programme, l’attestation de formation etc.
  13. Rendre les formations obligatoires dans le contrat de franchise avec un règlement financier à l’inscription pour éviter les désistements de dernière minute pour des motifs non sérieux.

Favorisez le e-learning pour former plus facilement le personnel qui pourrait avoir un taux de turn-over important.

Pour créer votre centre de formation franchiseur, contactez BYSP&GO Conseil, expert du domaine

Le Club franchiseurs en Vidéo

avril 05, 2017 Par: adminbysp Catégorie: Non classé

Découvrez le Club Franchiseurs Toulouse

Des moments de partage dans la bienveillance.

Pas de DIP, pas de nullité : que reste-t-il de la loi Doubin ?

mars 02, 2015 Par: adminbysp Catégorie: Entreprendre en franchise, Franchise et secteurs d'activité, Non classé

Article rédigé par Maître Florian de St Pol, avocat http://desaintpol-avocat.fr/

Florian de St Pol avocat franchise Bordeaux conseil franchiseur

DIP : Dans un arrêt du 10 février 2015 (RG 13/07186), la Cour d’Appel de Lyon déboute un franchisé de sa demande de nullité d’un contrat de franchise.

Pourtant, celui-ci n’avait reçu ni DIP, ni projet de contrat de franchise.

La Cour d’Appel de Lyon, dont les décisions sont souvent favorables aux têtes de réseaux, déboute sèchement le franchisé en faisant sienne l’argumentation du franchiseur.

Elle estime que le gérant de la société franchisée, en sa qualité d’ancien directeur régional de la société franchiseur « était parfaitement informé sur l’expérience et l’ancienneté du franchiseur, l’état et les perspectives de dévéloppement du marché concerné, l’importance du réseau d’exploitation, les conditions et les modalités du contrat de franchise, ainsi que le champ des exclusivités ».

Certes, la jurisprudence rappelle constamment que la seule violation de la loi Doubin n’entraîne pas automatiquement la nullité de l’accord de franchise, et que le franchisé doit démontrer, pour obtenir cette nullité, qu’il n’aurait pas contracté s’il avait été en possession des informations légalement requises.

Certes, en sa qualité d’ancien directeur régional de la société franchiseur, le franchisé a certainement eu accès à de nombreuses informations.

Cependant, cette décision va à l’encontre de la jurisprudence majoritaire, qui déduit régulièrement de la seule absence de communication d’un DIP l’existence d’un vice du consentement du franchisé.

En outre, doit-on déduire de cette ancienne qualité la connaissance parfaite par le franchisé du projet de franchise ? Il est permis d’en douter.

Peut-être les faits de l’espèce, que nous ne connaissons pas en détail, justifiaient-ils un débouté.

Mais en toute hypothèse, on peut s’interroger sur l’opportunité d’une telle décision. Les franchiseurs n’ont pas besoin d’être encouragés à violer la loi Doubin, ils s’adonnent par eux-mêmes bien trop régulièrement à ce sport.

Cette décision démontre, s’il en était besoin, le caractère insuffisant de la loi Doubin, mais aussi un manque total de professionnalisme des franchiseurs, qui se lancent dans le commerce associé sans disposer des outils ni des connaissances nécessaires…

Et si la gestion du print des franchisés n’était plus un problème?

novembre 05, 2014 Par: adminbysp Catégorie: Actu des enseignes, Entreprendre en franchise, Non classé

EASYREZO solution d'impression pour franchiseurs

Solution de print en franchise, l’exemple EASYREZO:

Lors de la dernière soirée du Club Franchiseurs Toulouse, j’ai rencontré Antoine Roux fondateur de la 2ème plus grosse imprimerie française en ligne installée à Toulouse (voir l’article du Parisien http://ecra.se/2AK5 ) .

Il était venu nous présenter une solution 100% full web pour imprimer à moindre coût, et dans une garantie de respect de la charte graphique, l’ensemble des supports de communication utilisés dans un réseau de franchise.

 

Antoine Roux Easyrezo imprimeur franchiseur( Photo La dépêche du midi)

Baptisé « EASYREZO » le logiciel permet à un franchisé de passer des commandes de print sur un site sécurisé avec la possibilité de personnaliser le visuel, le message, les coordonnées, etc.  sans aucune notion de graphisme. Au préalable, le franchiseur transmet l’ensemble des éléments graphiques qui sont intégrés par l’équipe EASYREZO dans son espace privé et sécurisé.

Antoine Roux n’est pas le premier à avoir mis ce type de solutions en place, mais, à ma connaissance, il est le seul qui ne facture pas d’abonnement à la plate-forme de commande ni de coût d’intégration de la charte graphique. Son modèle économique repose sur le volume : étant donné qu’il est déjà le N°2 de l’imprimerie en ligne, il peut se permettre des tarifs bien plus bas que l’ensemble de ses concurrents positionnés sur le marché de la franchise.

Le service apporté permet à un franchiseur de ne plus gérer l’impression pour ses franchisés tout en ayant un historique des commandes passées par franchisé. Ces informations peuvent se révéler très utiles en cas de litige, il sera par exemple plus simple à un franchisé comme à un franchiseur de retrouver l’historique des commandes par action commerciale et de justifier du respect ou non des préconisations de la tête de réseau en terme de volume. Le franchisé paye directement ses commandes, ce qui simplifie également la gestion administrative tout permettant au franchiseur d’avoir un regard sur la tarification et de possibles RFA.

Deux enseignes du Club Franchiseurs utilisent déjà la solution et vu leur degré de satisfaction, je ne peux que vous conseiller de vous rapprocher de lui pour voir cela de plus près. Depuis des années, je recherche des solutions simples et économiques pour professionnaliser la gestion des supports print et là, j’ai bien l’impression (sans jeu de mots) d’avoir trouvé un vrai bon plan, alors je partage.

Bernard-Yves Saint-Paul

Le site EASYREZO http://www.easyrezo.com/

Antoine Roux 06 60 08 44 66

Son profil VIADEO http://www.viadeo.com/profile/002220jd6dql6fxm?nav=0&navContext=0021i15hnj2pb8e7&consultationType=27


site Web réalisé par Geoffrey GREBERT, développeur logiciel web à Toulouse.