Cadres : pourquoi se reconvertir dans la franchise ?

Arrivé en milieu de carrière nombreux cadres ayant l’envie de changer d’horizon se tournent vers la franchise. Font-ils le bon choix ?

Oui pour leur compétences en management, gestion et communication. En effet les cadres vont avoir des facilités à organiser des événements marketing, manager et former des équipe ou encore pour certains, à gérer la logistique et les chiffres de l’activité. Leur sens des responsabilités, leurs qualités de rigueur et d’autonomie sont aussi des atouts pour la réussite du projet.

Oui  pour changer totalement de métier en restant accompagné grâce au soutient de la franchise. La transmission du savoir-faire et la formation proposée par le franchiseur doit permettre à l’entrepreneur d’acquérir des connaissances pointues et une méthodologie complète pour démarrer dans les meilleures conditions. Il faut également s’assurer que le réseau propose un animateur ou interlocuteur dédié prêt à répondre à toutes vos problématiques du quotidien.

Non pour une activité trop éloignée de son expérience ou de sa personnalité. Avant de choisir sa franchise il est nécessaire de s’interroger sur ses centres d’intérêt, son caractère et style de vie. Gérer un magasin de chocolat n’est pas gérer un magasin de prêt à porter et encore moins un point de restauration rapide. Horaires, type de clientèle, nombre de personnes à gérer sont autant d’aspects à intégrer dans son choix. La motivation et le plaisir que l’on aura à occuper un secteur d’activité spécifique est à prendre en compte dans la démarche.

Oui pour leur âge (de 35 à 40 ans) qui leur confère une expérience professionnelle significative et une maturité suffisante pour assumer la responsabilité que représente la gestion d’une affaire.

Oui pour leurs capacités financières. Les cadres en reconversion, ont généralement  acquis à ce moment de leur vie les moyens financiers nécessaires à l’investissement dans un point de vente.

Oui pour abandonner un poste à responsabilité en minimisant les risques d’échecs. Les réseaux arment au maximum leurs franchisés afin qu’ils appliquent au mieux leurs compétences dans l’intérêt du développement de l’enseigne. Cette démarche fait ses preuves puisque le nombre de dépôts de bilan des franchisés est divisé par quatre comparé aux commerçants traditionnels.

Oui pour conserver un haut revenu. Ce qui attire également les cadres vers la franchise est la rentabilité élevée dont elle fait preuve. Appuyée par la réussite avérée du concept et la notoriété, le retour sur investissement est assuré et permet à l’ex-cadre de retrouver son salaire antérieur en deux à trois ans.

Les cadres en reconversion représentent les profils les plus recherchés par les enseignes et ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers un projet de franchise. Lors du dernier Salon de la franchise qui s’est tenu en mars à Paris, plus de 40% des 31 000 visiteurs étaient des salariés et des cadres selon Catherine Rousselot, directrice marketing chez Reed Expositions, l’organisateur du Salon.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.