La sélection des exposants à Franchise Expo

A l’aube de cette nouvelle année, je ne peux que souhaiter qu’il y ait une véritable prise de conscience de la part de la FFF et de REED EXPOSITIONS sur leur responsabilité à manquer de vigilance sur la sélection des franchiseurs présents à Franchise Expo. Espérons que pour l’édition 2012, il y ait un contrôle obligatoire sur le turn-over des franchisés ainsi que le nombre de liquidations judiciaires dans les réseaux candidats. Il est intolérable de voir des franchiseurs au bord de la faillite voire des escrocs s’offrir une telle visibilité mettant en danger des candidats franchisés et nuisant à l’ensemble du monde de la franchise.

Pour être sélectif et professionnel, il suffit de :

–          analyser un DIP devant obligatoirement être à jour au 31/12/2011.

–          Vérifier sur societe.com ou une autre base de données les comptes des franchisés ainsi que le nombre de liquidations judiciaires

–          Contacter un échantillon de franchisés pour vérifier en direct l’état d’esprit global du réseau

–          Analyser le passé des dirigeants et les statuts de la tête de réseau

C’est du travail mais cela justifierait au minimum le prix des emplacements. Le nombre de personnes en repositionnement est de plus en plus important et il n’y a pas d’amélioration en vue sur le marché de l’emploi, ce qui incite de plus en plus de candidats à rejoindre un réseau de franchise. Ces candidats sont des néophytes et il est de notre devoir (experts et autres acteur du monde de la franchise) de faire le ménage dans cette course au profit.

Alors, un véritable changement en 2012 ou on continue à envoyer les candidats dans le mur ?

(2 commentaires)

    • Crochemore on 1 mars 2012 at 11 h 42 min
    • Répondre

    Je suis d’accord sur votre article ci-dessus, savez-vous que aujourd’hui, nombreux sont les porteurs de projet et candidats à la Franchise me consultent pour faire l’analyse de leurs DIP, je leurs apprends à décrypter ce document trop vite lu… Je remarque que beaucoup de nouveaux réseaux oublient le code de déontologie et devraient aller prendre une formation à la FFF pour devenir Franchiseur, beaucoup oublient que le métier de franchiseur n’est pas dû à n’importe quel dirigeant d’entreprise qui voudrait développer (un semblant de savoir faire) un concept en franchise. Ou est l’originalité du concept, le savoir faire, est ce que se savoir faire est évolutif, transmissible, est ce que financièrement c’est intéressant, est ce que ce nouveau réseau a une surface financière suffisante pour assurer son développement, toutes ces questions, les candidats à la franchise ne sont plus dupe est se les poses, c’est pourquoi je les invites à consulter de véritable professionnels avant de s’engager….Pour ma part je serais sur le stand, PROCOMM, spécialisé en recherche d’emplacement N°1 et conseil en développement de réseaux.
    http://www.patrickcrochemore.fr

    • Aqualogia on 22 avril 2013 at 14 h 16 min
    • Répondre

    S’adresser à des franchisés existant est également très instructif quand à la viabilité d’une franchise.

    @Crochemore : Peux-ton avoir une idée du coût que réprésente l’analyse d’un DIP par vos soins ? Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.